La validité du mariage catholique

Dans l’Eglise catholique, le mariage est à la fois un contrat et un sacrement.

Une fois mariés, les époux reçoivent l’aide de Dieu et de l’Eglise (c. 1063, 4°) mais, étant partie liée avec eux, ils ne peuvent pas divorcer unilatéralement.

Un mariage catholique valide est donc indissoluble, toutefois, la question peut se poser de savoir si un mariage donné est bien valide.

Or « le mariage des catholiques, même si une partie seulement est catholique, est régi non seulement par le droit divin, mais aussi par le droit canonique » (c. 1059). De ce fait, le droit canonique peut aider à savoir si, au moment où un mariage a été conclu, celui-ci était valide sachant que « c’est le consentement des parties légitimement manifesté entre personnes juridiquement capables qui fait le mariage » (c. 1057 §1)

En pratique, les tribunaux ecclésiastiques que l’on nomme officialités, sont aptes à en juger au cas où ils sont saisis par une des parties. Chercher une officialité

Lorsqu’on les contacte, ils proposent parfois un avocat gratuit.

Une information abondante et bien structurée sur le mariage est parfois donnée par les sites internet des officialités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *