Qui sommes-nous et que proposons-nous ?

Le site www.canonistes.org du réseau « canonistes sans frontières » a pour but de vulgariser le droit canonique, et de répondre à des besoins non satisfaits dans ce domaine.

Il est porté par un groupe de canonistes qui ne prétendent aucunement parler au nom de l’Eglise catholique et n’ont reçu aucun mandat de sa part, mais qui ont choisi de se situer en pleine communion avec elle, en rendant compte de son activité en toute transparence, hormis la confidentialité des données personnelles, et en faisant connaître leur opinion sur le droit canonique, conformément au canon 412 §3.

Il est s’adresse notamment aux :

  • diocèses, officialités et personnes juridiques de l’Eglise, désirant l’appui d’un canoniste pour l’exercice de leur mission (Cf. canonistes sans frontières)
  • canonistes, avocats ecclésiastiques et experts juridiques souhaitant apporter leurs services aux officialités et aux croyants qui en ont besoin. (Cf. canonistes sans frontières)
  • croyants confrontés au droit des Etats, des organismes publics ou des personnes privées par rapport à l’exercice de la religion, et désirant s’informer ou agir
  • fidèles catholiques désirant connaître leurs droits et obligations dans l’Eglise et faire respecter leur droit ou celui d’autres personnes par rapport à l’Eglise, et désirant s’informer ou agir
  • personnes de bonne volonté, catholiques ou non, qui souhaitent contracter un mariagecatholique, ou qui, l’ayant contracté, rencontrent des difficultés nécessitant un discernement sur sa validité
  • fidèles catholique désirant agir pour plus de justice de l’Eglise

Il est né de la triple constatation :

  • qu’il est parfois difficile de trouver des informations utiles et des conseils en matière de droit canonique pour régler des difficultés ayant un rapport avec l’Eglise catholique ou avec la religion,
  • que les canonistes sont inégalement répartis dans le monde, et qu’un plus grand partage des compétences est désormais facilité par la mobilité des personnes et par les technologies de l’information
  • que le pape François ne souhaite pas voir perdurer « une douane pastorale » empêchant les fidèles d’accéder aux services de l’Eglise et, par-delà, au Christ.

 

Il ne reçoit aucun don ni aucune rétribution, et se développe grâce à l’apport intellectuel des canonistes bénévoles membres du réseau canonistes sans frontières et au mécénat de la société energe TIC.

Pour recevoir la lettre trimestrielle de canonistes sans frontières, pour signaler une erreur, commenter un article, ou approfondir une question, écrire à yves.alain (at) canonistes.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *