6.8 Épilogue du chapitre 6

ParYves Alain

6.8 Épilogue du chapitre 6

Dans les couples fragiles, la violence conjugale latente est exacerbée par le confinement :

  • En Chine, le quotidien de Pékin Global Times décrit des bureaux d’état civil « pris d’assaut » à leur réouverture depuis le 1er mars par des couples. En isolant les époux ensemble pendant plusieurs semaines, souvent dans de petits appartements, cela « a fait surgir des conflits sous-jacents », explique Wang, un officier du registre des mariages de la ville de Xi’An, dans la province du Shaanxi.  
  • Au Canada,  Me Miville Tremblay, médiateur et avocat en résolution des conflits, prévoit un tsunami sur les couples.

Heureusement des initiatives fleurissent pour aider les couples en difficulté. Voici un poème écrit pendant le confinement :

Déni
Le virus était étranger,
Je me sentais bien protégé
Puis il s’est vite rapproché
Je me retrouve confiné

Colère
C’est la faute au gouvernement
qui n’a pas fait correctement
ce que d’autres ont fait proprement
pour protéger leurs habitants

Dépression
Mes projets se sont écroulés
A quoi sert de me fatiguer
Je me replie sur la télé
Ainsi je cesse de penser

Négociation-acceptation
Il ne faut pas nous diviser
Mêm’ s’il est dur de dialoguer
Prenons le temps de partager
Vivons ensemble des années

Décision
Moi-même, je suis concerné
Et ma responsabilité
M’incite aujourd’hui à jeûner
Pour repartir sur le bon pied

Sérénité
J’accueille enfin mes sensations
Et découvre mes émotions
Je renoue des relations
Et j’apaise mes passions

Appel à la vie
La nature se met à fleurir
Quand nous cessons de la pourrir
Avec elle on peut  repartir
En suivant le fil du désir

Mûrissement
Tout seul on ne va pas bien loin
Mon désir a trouvé le tien
Et nous pourrons créer du lien
Pour faire quelque-chose de bien

Chapitre suivant : Secrets des sociétés civiles
Table des matières  ///   Écrire l’auteur  
Commander le livre en ligne  

À propos de l’auteur

Yves Alain administrator

Je suis un homme ordinaire, évoluant d'une posture de sachant à celle de sage. La vie m'a donné de nombreux privilèges : français, catholique, marié, père de six enfants, grand-père, ingénieur polytechnicien, canoniste, médiateur, coach, écrivain et chef d'entreprise (https://energeTIC.fr) Il me faut les lâcher peu à peu pour trouver l'essentiel. Dans cette quête, j'ai besoin de Dieu, de la nature et peut-être de vous.